Association Autrement / Côte d'Or / Dijon / Troubles du comportement alimentaire, anorexie mentale, boulimie

Anorexie, boulimie, compulsions alimentaires : l'association peut vous aider à voir les choses Autrement

Traitement obésité Clermont-Ferrand Puy-de-Dôme

Il existe des traitements médicamenteux contre l'obésité. Retrouvez dans ces articles des informations sur les traitements proposés. Egalement, vous pourrez trouver sur cette page une liste de professionnels à Clermont-Ferrand et sa région qui sauront vous apporter tous les conseils dont vous avez besoin.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Pharmacie Brande
(047) 391-5415
9 rue anatole France
Clermont Ferrand, Puy-de-Dôme

Données fournies par:
Pharmespace
(047) 331-1159
14 Bis place gilbert Gaillard
Clermont Ferrand, Puy-de-Dôme

Données fournies par:
Pharmacie Léon Blum
(047) 326-2524
147 avenue léon Blum
Clermont Ferrand, Puy-de-Dôme

Données fournies par:
Clavel Hélène
(047) 393-5677
4 avenue marx Dormoy
Clermont Ferrand, Puy-de-Dôme

Données fournies par:
Pharmacie Sainte Claire
(047) 337-1430
70 rue st Alyre
Clermont Ferrand, Puy-de-Dôme

Données fournies par:
Pharmacie Françoise Magnol Molle
(047) 391-4440
29 avenue charras
Clermont Ferrand, Puy-de-Dôme

Données fournies par:
Boudol Maizaud Selarl
(047) 324-6880
58 boulevard léon Jouhaux
Clermont Ferrand, Puy-de-Dôme

Données fournies par:
Pharmacie Du Coq Grande
(047) 324-2524
 boulevard etienne Clémentel
Clermont Ferrand, Puy-de-Dôme

Données fournies par:
Kipara
(047) 326-8813
107 avenue république
Clermont Ferrand, Puy-de-Dôme

Données fournies par:
Pharmacie Lavoisier
(047) 337-4908
14 boulevard lavoisier
Clermont Ferrand, Puy-de-Dôme

Données fournies par:
Données fournies par:

Obésité : définition

Obésité : définition

1. Obésité : plusieurs définitions

« Obésité » est un terme qui a souvent, pour les gens, une connotation péjorative. En fait, elle se définit comme un excès de masse grasse, qui s’accumule dans le tissu adipeux, mais pas seulement, au fil des ans. On a dit « obésité » pour différencier cet état du « surpoids simple ». L’obésité est un état pathologique de longue durée (il se développe sur 5 à 10 ans souvent) qui est associé à une augmentation de la morbidité et de la mortalité.

Définition pratique : L’excès de tissu adipeux n’est pas facile à déterminer. On sait mesurer la masse de tissu adipeux, par exemple par un scanner ou une IRM (imagerie par résonance magnétique), mais ce sont des examens coûteux. De plus, nous ne disposons pas de normes, c’est à dire du poids de tissu adipeux à partir duquel le risque de santé s’accroît. C’est pourquoi la définition retenue par l’OMS a été plus pragmatique : elle repose sur le poids des personnes. Mais bien sûr, ce poids dépend de la taille ! On ne pèse pas le même poids (on n’a pas la même silhouette) si l’on mesure un mètre cinquante ou un mètre quatre-vingt. Tenir compte de la taille prise comme telle ne rendait pas compte de l’accroissement du poids. De plus, la seule chose qui intéressait les médecins et les assurances santé était le risque. Des modèles mathématiques mettant en relation les différents risques de santé (cf plus loin) et le « couple » poids – taille ont permis de voir que c’était l’indice de masse corporelle qui le situait le mieux. C’est pourquoi l’obésité y a été définie comme un excès de poids, en référence à la taille corporelle. On parle d’indice de masse corporelle (IMC ou body mass index en anglais, BMI).

L’indice de masse corporelle se calcule comme suit : le poids (kilos) divisé par le carré de la taille (en mètre). Ceci donne pour 1,65 mètre et 70 kg : IMC = 70 / (1,65x1,65) = 25,7 kg/(m)2. Grâce à l’IMC, on peut établir le risque de santé encouru (tableau 1).

(Sur ce site, vous trouverez une calculette qui vous permettra de calculer l’IMC de vos malades en temps réel.)

Tableau 1 : risque relatif∗ de mortalité après 20 ans pour des sujets de 40 ans

...

Classes

IMC (kg/m²)

Lire la suite de l'article sur le site de Anorexie et boulimie

Obésité de l'adulte

Obésité de l'adulte

  1. L’obésité représente un risque réel pour la santé, altère l’image de soi et le moral et génère tout une série d’inconforts dans la vie quotidienne. Des études scientifiques ont montré que la perte de poids dépassait rarement plus de 10 kg à cinq ans (fig. 1). C’est déjà beaucoup si l’on pense au poids que vous auriez pris pendant cette même période.
     
  2. Une perte de poids de 10 kg peut changer la vie, tant sur le plan psychique que physique.
     
  3. S’il y a plus de deux personnes ayant un surpoids franc parmi vos proches (parents, frères, soeurs), la perte de poids sera plus difficile.
     
  4. Il y a deux types d’obésité : celle qui touche le tronc et le ventre et qui expose aux maladies métaboliques, cardiovasculaires (infarctus du myocarde, hypertension artérielle) et respiratoires, et celle qui touche la partie basse du corps (fesses, hanches, cuisses) et qui expose à une arthrose (hanche, genoux) et à la maladie veineuse.
     
  5. Ne faites pas de votre régime une punition : il ne doit être ni trop restrictif, ni trop figé. Ne le subissez-pas, n’en soyez pas frustré aux risques de voir apparaître des troubles du comportement alimentaire.
     
  6. Plus le régime est restrictif et figé, plus, selon les études publiées, apparaissent les troubles du comportement alimentaire : grignotage incontrôlé, compulsion et obsession alimentaire, voir crises de boulimie. Si ceux-ci vous arrivent, n’en ayez pas honte, ne sombrez pas dans la culpabilité et parlez-en à votre médecin.
     
  7. Maigrir impose un " autre regard sur soi " : c’est avant tout une autre façon de s’alimenter, une autre image de soi, la perte de poids suivra.
     
  8. Travaillez sur votre comportement alimentaire : pourquoi mangez-vous ? en réponse à quelles émotions et quelles angoisses ou quels ennuis ?
     
  9. Sachez manger varié et équilibré. Sachez garder le plaisir de manger en privilégiant la qualité et en diminuant la quantité, sans toutefois en faire une obsession.
     
  10. Un autre regard sur...

Lire la suite de l'article sur le site de Anorexie et boulimie

Page facebook